Jeune Afrique
Jeune Afrique
Mardi 14 novembre 16:03

Algérie : un fixeur sera jugé pour « intelligence avec une puissance étrangère »

Algérie : un fixeur sera jugé pour « intelligence avec une puissance étrangère »
« J’exhorte la famille de la presse algérienne à être au service des intérêts suprêmes de notre patrie en contribuant à l’éclaircissement des faits, en émettant des critiques objectives », avait-t-il indiqué dans un communiqué rapporté par l’agence APS publié à l’occasion de la journée nationale, célébrée depuis 2013 le 22 octobre sur décision d’Abdelaziz Bouteflika.

Commentaires



Autres articles

TÉBESSA : Enfin des feux tricolores
Huile d’olive : Les prix au plus haut cette année
Nouvel accès de fièvre de la devise: L’euro à 210 dinars