Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Mercredi 25 octobre 14:12

Béjaïa : Le secteur de l’éducation secoué par une grève du Cnapeste

Béjaïa : Le secteur de l’éducation secoué par une grève du Cnapeste
Le secteur de l’éducation a été secoué, hier mardi, par une grève à l’appel du syndicat autonome du Cnapeste.
Le mouvement de protestation de deux jours renouvelable chaque semaine, sera appuyé ce mercredi par un rassemblement à partir de 11h devant le siège de la direction de l’éducation avec comme mot d’ordre :«la satisfaction intégrale de la plateforme de revendications de wilaya et la concrétisation du contenu des différents PV».
Pour cette première journée de grève ,le taux de suivi est estimé «à 80% dans les trois paliers d’enseignement» par le coordinateur du conseil de wilaya du Cnapeste , Slimane Zenati, qui s’insurge contre «les nombreuses insuffisances» soulevées par les syndicalistes dans le secteur de l’éducation. A titre d’exemple, le coordinateur du Cnapeste citera «les poursuites judiciaires à l’encontre des syndicalistes, la politique de l’immobilisme et le désengagement des services à solutionner les problèmes des enseignants».
La grève cyclique de deux jours par semaine suivie de rassemblements synchronisés, à travers l’ensemble des wilayas du pays vise, également indique le Cnapeste dans une déclaration, à dénoncer «au plan national, la remise en cause qui ne dit pas son nom des acquis des enseignants, arrachés de haute lutte, liés notamment à la révision du statut particulier, aux œuvres sociales et à la promotion aux grades supérieurs».
Tout en exigeant dans la même déclaration, «la réintégration sans condition de Benmoussa Azzedine, membre du conseil national avec recouvrement de tous ses droits», le Cnapeste réclame «l’installation de la commission mixte (MEN/Cnapeste) pour débloquer des postes budgétaires de promotion comme inscrit dans le procès-verbal du 19 mars 2015, la sauvegarde des profils de carrière pédagogique et administratif tel que stipulé dans le décret exécutif 12/40 avec introduction de passerelles entres les deux profils, le lancement effectif de la médecine du travail et le maintien des représentants des trois paliers dans les commissions des œuvres sociales ainsi que la mise sur pied de la commission gouvernementale chargée de recenser les biens des œuvres sociales».
A. K.

Commentaires



Autres articles

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Le gaspillage devient un enjeu très important pour la sécurité alimentaire dans le monde. L’analyse des chiffres sur l’importante quantité de...

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

“Pensez à aider les personnes dépendantes en leur proposant régulièrement des boissons”, est-t-il souligné, appelant les citoyens à signaler le...

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

L’imam de la mosquée El-Fourkane de Boudoukha, une localité relevant de la commune d’Aïn-Kechra à 80 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya...

5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés à Boumerdes

5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés à Boumerdes

“Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficace de renseignements, des détachements de l’ANP ont arrêté, le 29 octobre...