L'Expression
L'Expression
Samedi 31 janvier 08:59

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs
Poursuivant sa lutte contre le terrorisme, l’ANP continue d’enregistrer des résultats conséquents contre ses résidus.
Le renseignement qui joue un rôle très important dans les différentes opérations déclenchées par l’armée a permis ainsi à un détachement de l’ALN de mettre fin aux activités d’éléments de soutien. C’est ce que confirme le ministère de la Défense nationale dans un communiqué transmis, hier, à notre rédaction soulignant: «Dans le cadre de la lutte antiterroriste et grâce à l’exploitation efficace de renseignements, des détachement de l’Armée nationale populaire ont arrêté, le 29 octobre dernier, cinq éléments de soutien aux groupes terroristes».
A ce même propos, le MDN précise que ces mis en cause ont été arrêtés à Boumerdès et Aïn Defla, commandement de la 1ère Région militaire. Usant toujours d’une exploitation efficace du renseignement, l’ANP a saisi, durant la même période «au niveau du Secteur opérationnel de Biskra en 4ème Région militaire, une caisse de munitions contenant 700 balles ainsi que deux quintaux d’explosifs».
Dans ce même cadre, au niveau des frontières il a été saisi des engrais utilisés dans la fabrication d’explosifs «lors d’une patrouille de reconnaissance menée près des frontières au niveau de la zone frontalière de Bordj Badji Mokhtar dépendant de la 6e Région militaire, un détachement de l’Armée nationale populaire avait saisi la veille une mitrailleuse lourde de calibre 14,5 mm, une mitrailleuse de type PKT et une quantité de munitions», alors qu’à Batna au niveau de la 5e RM, un autre détachement de «l’ANP a détruit quatre casemates pour terroristes contenant des subsistances de vivre, des médicaments et d’autres objets, tandis que des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté deux éléments de soutien aux groupes terroristes.» Soit au total ce sont pas moins de sept éléments de soutien qui ont été arrêtés en 48 heures. Ces résultats interviennent au lendemain de la neutralisation de plusieurs terroristes à Jijel, dont cinq ont été abattus alors que trois autres ont été arrêtés.
Cela concourt également avec l’arrestation de trois autres terroristes par la police qui projetaient d’assassiner un policier à Constantine. Parmi ce groupe, une femme sachant que deux terroristes ont été arrêtés dans une wilaya limitrophe après autorisation d’extension de compétences. Rappellons qu’en plus des terroristes neutralisés, l’ANP a libéré deux otages, des enfants de 5 et 7 ans.
Autre bilan qui n’est pas moins important, c’est l’arrestation de cinq épouses de terroristes avec un bébé qui ne manqueront pas dans des déclarations diffusées par la télévision algérienne de faire appel aux irréductibles, afin de saisir l’occasion pour rejoindre le processus de paix de la Charte de la paix et la Réconciliation nationale. L’opération a été déclenchée la semaine dernière et se poursuit toujours, avec autant de détermination de l’ANP, résolue à en finir avec ces criminels.

Commentaires



Autres articles

M’sila: Tentative de suicide de deux étudiants

M’sila: Tentative de suicide de deux étudiants

Dans la matinée d’hier, deux étudiants en master gestion urbaine à l’université Mohamed-Boudiaf de M’sila ont tenté de se donner la mort en...

Seulement 1/3 des projets touristiques lancés
Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

2. ou prétendre que ” globalement, la permanence a été respectée “, au grand dam des consommateurs qui ont eu à le vérifier à leurs dépens ?

NARBR 0 – NAHD 3 : Test bénéfique pour les Nahdistes

NARBR 0 – NAHD 3 : Test bénéfique pour les Nahdistes

Le Nasria a disputé, hier matin au stade de Boualem-Bouraâda de Réghaïa, un match amical face au NARBR, une formation qui évolue, pour rappel, dans...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.