Le Quotidien d'Oran
Le Quotidien d'Oran
Lundi 21 décembre 06:11

CHLEF - Lycée Morsli : des parents d'élèves en colère

CHLEF - Lycée Morsli : des parents d'élèves en colère
Une réunion de parents d'élèves s'est tenue samedi au lycée Abdallah Morsli de Sidi-Akkacha pour débattre des nombreux problèmes que rencontre cet établissement du secondaire. Cet établissement avait ses années de gloire en 2000 et 2001 où il fut classé premier au niveau de la wilaya concernant les résultats au baccalauréat. Selon le président de l'association des parents d'élèves, « aujourd'hui, la situation s'est dégradée complètement au point où non seulement les résultats sont décevants mais, pire encore, l'insécurité, le laisser-aller, l'indiscipline sont omniprésents au niveau du lycée ». L'association rappelle qu'une pétition adressée au directeur de l'Education nationale, avec copie au wali de Chlef, est restée sans réponse. Dans cette lettre dont une copie nous a été remise, le président de l'association, au nom des parents d'élèves, soulève de nombreux points qui entravent la bonne marche de l'établissement et par conséquent rendent incertains les résultats du Bac et des autres examens d'évaluation pour les élèves. Parmi ces points, figurent en premier lieu l'incapacité de l'administration du lycée à faire respecter la discipline conformément au règlement intérieur puis le manque d'enseignants dans des matières essentielles depuis plus d'un mois. La pétition fait également état de vitres cassées au niveau de certaines classes, exposant ainsi les élèves aux aléas climatiques, devant la difficulté pour l'administration de remédier à la situation. Autre point soulevé, celui du manque de chaises au niveau des classes. Selon les parents d'élèves, c'est la course au « koursi » dès l'entrée dans les classes. Les retardataires ou les moins téméraires devront se débrouiller pour suivre leurs cours. Quant aux sanitaires réservés aux garçons, les portes ont disparu depuis le début de l'année scolaire, en septembre.

Il faut noter également que cet état de fait s'est traduit récemment par le refus des enseignants de remettre les notes des compositions à l'administration. Jusqu'à la veille des vacances, c'est-à-dire jeudi dernier, tous les élèves de cet établissement n'ont pas pu avoir leurs notes, ce qui n'a fait évidemment qu'envenimer davantage les choses. Certains profs réclament tout simplement le départ du directeur qui, selon eux, « n'arrive plus à maîtriser la situation et à gérer le lycée convenablement ». Quant aux élèves eux-mêmes, et hormis les conditions de travail que leurs parents ont soulevé lors de cette rencontre, ils reprochent au proviseur de leur « imposer des matières essentielles telles que les maths, physique, sciences ou le français à des heures tardives de la journée et celles moins importantes en début de matinée ». Par ailleurs, il faut souligner que malgré l'invitation adressée par le président de l'association des parents d'élèves au chef de l'établissement pour assister à cette rencontre, et par conséquent apporter des éléments de réponses aux préoccupations, ce dernier n'était pas présent à la réunion. Devant cette situation, certains parents d'élèves ont proposé de recourir à la grève pour être éventuellement entendu. Toutefois, la majorité des présents gardent un grand espoir pour que le wali intervienne, notamment en déléguant une commission d'enquête pour faire toute la lumière sur la gestion de cet établissement.


Commentaires



Autres articles

Le nombre d’usagers de Twitter stagne; l’action chute

Le nombre d’usagers de Twitter stagne; l’action chute

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 8 cents par action. Le chiffre d’affaires a reculé de 4,7% à 573,9 millions de dollars, sa...

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Et finalement, j’ai eu raison…», raconte-t-il avec fierté. Cependant, beaucoup ont fait comme Mourad, la frénésie du dernier jour a redonné des...

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs

Poursuivant sa lutte contre le terrorisme, l’ANP continue d’enregistrer des résultats conséquents contre ses résidus. Le renseignement qui joue un...

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

«Les troupes chinoises continueront à être stationnées et à patrouiller sur le plateau du Doklam. Elles y poursuivront l’affirmation de notre...