Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Mercredi 11 octobre 13:54

Complexe sider el hadjar : Les études pour la deuxième phase de l’investissement lancées

Complexe sider el hadjar : Les études pour la deuxième phase de l’investissement lancées
Les informations faisant état d’un refus ou d’un quelconque blocage financier de la deuxième phase d’investissement du complexe sidérurgique d’El Hadjar ont été démenties par le secrétaire général du syndicat de cette entreprise, Noureddine Amouri.
Dans un communiqué dont le bureau du Soir d’Algérie Annaba détient une copie, il est fait état d’«intox» dont le but de mettre en doute «la bonne volonté de l’Etat de réhabiliter et moderniser le complexe dans sa contribution au développement du secteur économique national».
Les sources par lesquelles sont distillées et amplifiées ces informations ne datent pas d’aujourd’hui. Elles ont toujours existé. Leur finalité est de discréditer le complexe sidérurgique, manœuvrant même pour son arrêt momentané, voire prolongé afin d’écouler leurs produits importés, estiment d’anciens sidérurgistes au fait de ces pratiques allant à l’encontre des intérêts du pays et des milliers de travailleurs de cette usine.
Évoquant la stabilité qui règne actuellement au sein du complexe du fait du retour au giron de l’Etat de ce patrimoine, désormais filiale du groupe national Sider, le document du syndicat met en relief les encouragements de la tutelle représentée par le ministère de l’Industrie pour satisfaire la demande sans cesse croissante en produits sidérurgiques.
Conscients de leur rôle dans cette œuvre et grâce à leur vigilance, les travailleurs, conformément aux orientations du ministère de l’Industrie et des Mines, ne ménageront aucun effort pour rendre leur outil de travail plus performant, souligne le communiqué. Il estime qu’«après l’achèvement de la première phase de l’investissement et les préparatifs du lancement du programme de la deuxième phase, des actions de sensibilisation sont menées à travers l’ensemble des unités pour réussir cette deuxième phase de l’investissement, malgré une conjoncture financière difficile».
De son côté, le directeur général du complexe Sider El Hadjar, Chamseddine Maâtallah, a annoncé la reprise de l’activité productive avant la fin de la semaine en cours. Les techniciens du complexe poursuivent leurs opérations d’affinement conforme aux normes destiné à la satisfaction des clients de l’entreprise.
Cette reprise fait suite à la sortie de la première coulée de fonte conforme produite par le Haut Fourneau N°2 dont la mise à feu s’est faite il ya plus de dix jours, après une mise en veille de prés de 20 jours, conséquente au manque d’eau nécessaire pour le refroidissement des installations de production. Problème dont a souffert également la population de Annaba.
Le même responsable qui a confirmé le lancement des études relatives à la deuxième phase du plan d’investissement, a indiqué qu’avec la modernisation de l’usine, il est projeté d’atteindre, d’ici 2020, une production de plus de 1,1 million de tonnes d’acier.
A. Bouacha

Commentaires



Autres articles

M’sila: Tentative de suicide de deux étudiants

M’sila: Tentative de suicide de deux étudiants

Dans la matinée d’hier, deux étudiants en master gestion urbaine à l’université Mohamed-Boudiaf de M’sila ont tenté de se donner la mort en...

Euro Ncap : 9 nouveaux résultats pour cette fin novembre
Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

L’imam de la mosquée El-Fourkane de Boudoukha, une localité relevant de la commune d’Aïn-Kechra à 80 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya...

Guelma: 42 victimes des incendies de forêt recensées

Guelma: 42 victimes des incendies de forêt recensées

Les services de la Conservation des forêts de la wilaya de Guelma, viennent d’annoncer le recensement de 42 victimes des incendies de forêt durant...

Constantine – Ziadia : Les habitants se plaignent des caves inondées