L'Expression
L'Expression
Mardi 05 décembre 10:21

Création de la petite et moyenne entreprise : L’Algérie loin de la moyenne mondiale

Création de la petite et moyenne entreprise : L’Algérie loin de la moyenne mondiale
Le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi, a désigné Salah Abdelsamad à la tête du bureau du Conseil national de concertation pour le développement des PME pour un mandat de trois ans. C’était lors de la rencontre du ministre avec les membres de ce conseil, installé tout récemment. Celui-ci vient remplacer le Conseil national consultatif pour la promotion de la PME que présidait Zaïm Ben Saci. Il convient de faire savoir que le nouveau conseil est constitué de six commissions permanentes qui veilleront à la consolidation de la force de proposition qu’est le conseil pour le gouvernement, à savoir la commission de la stratégie du développement et de la modernisation des PME, la commission de l’économie numérique, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et du développement des start-up, la commission de la veille et du système d’information économique sur les PME, la commission du partenariat public-privé et de la sous-traitance, la commission du développement des PME à l’international et la commission de la recherche et développement, de l’innovation et de la compétitivité des PME.
Selon le directeur général des PME au ministère, Mourad Arif, le Conseil est créé dans le cadre de la nouvelle loi d’orientation sur le développement de la PME du 10 janvier 2017 pour encourager et promouvoir la création et le développement des associations professionnelles et de groupement TPE/PME dans les différentes filières et contribuer au développement du partenariat public/privé en matière d’élaboration et d’évaluation de politiques d’appui à ces entreprises. «Ainsi, il veillera en particulier à associer les associations locales à travers les wilayas dans le cadre de la coordination entre les pouvoirs publics et les acteurs économiques locaux publics et privés», a indiqué Mourad Arif. Notons par ailleurs que le conseil qui est composé de 10 membres dont son président, aura pour mission également de collecter l’information économique auprès des associations et organisations professionnelles, et d’une manière générale auprès des espaces intermédiaires à l’effet de contribuer à l’élaboration des politiques publiques inhérentes au développement des PME.
Rappelons que le ministère qui avait assisté à l’installation du conseil, mardi dernier, avait précisé que «la modernisation et le développement de ces entreprises permettra d’améliorer la compétitivité qui est l’une des principales conditions de la réussite de la politique gouvernementale, ajoutant que cette évaluation a permis le lancement d’une série de nouvelles mesures qui s’adaptent mieux aux exigences et aux besoins des PME et des start-up». Enfin, selon les données fournies par le ministère de tutelle, il a été enregistré la création annuelle de plus de 60.000 entreprises, ces dernières années, hissant le nombre global des PME à 1.022.621 unités soit une moyenne de 25 PME pour 1000 habitants, employant 2,54 millions de travailleurs. «Cette moyenne demeure ‘faible » et elle doit donc être améliorée pour atteindre la moyenne mondiale, estimée à 45 PME pour 1000 habitants», avait lancé le ministre lors de l’installation du Conseil consultatif..

Commentaires



Autres articles

Macron entre les déclarations et les actes
Booster l’investissement, partenariat public-privé et diversification de l’économie : Les dossiers lourds de la Tripartite

Booster l’investissement, partenariat public-privé et diversification de l’économie : Les dossiers lourds de la Tripartite

Le tourisme, lui, demeure loin du compte encore et ne permet pas, à l’heure actuelle, de nourrir le minimum d’espoirs à son sujet. La machine...

Il pense qu’il n’est pas encore temps de miser sur les locaux : Saâdane refroidit Madjer

Il pense qu’il n’est pas encore temps de miser sur les locaux : Saâdane refroidit Madjer

En effet, l’ancien coach des Verts, lors des Mondiaux de 2006 et 2010 reste persuadé que l’heure n’est pas à faire confiance aux joueurs du cru,...