Maghreb Émergent
Maghreb Émergent
Dimanche 25 janvier 22:56

Crise du Qatar: 18 organisations et individus sur une liste noire de l’Arabie saoudite et de ses alliés

Crise du Qatar: 18 organisations et individus sur une liste noire de l’Arabie saoudite et de ses alliés
Les quatre pays arabes boycottent le Qatar depuis le début de la crise diplomatique le 5 juin dernier.
Pour mettre fin à la crise, ces pays exigent du Qatar, entre autres, la fermeture de la chaîne Al-Jazeera et d’une base militaire turque, ainsi que l’alignement du pays à la politique saoudienne dans la région, en particulier en ce qui concerne l’Iran.
Le Qatar a rejeté ces demandes évoquant une violation de sa souveraineté, et a depuis reçu un important soutien de la Turquie et de l’Iran.
Trois organisations basées au Yémen et six autres basées en Libye se trouvent sur cette nouvelle liste noire, pour leurs liens présumés avec Al-Qaïda.
Trois Qatariens, trois Yéménites, deux Libyens et un Koweïtien, supposément ”impliqués dans des campagnes de financement pour soutenir le Front al-Nosra et d’autres milices terroristes en Syrie” ont également été inscrits sur la liste noire.

Commentaires



Autres articles

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Et finalement, j’ai eu raison…», raconte-t-il avec fierté. Cependant, beaucoup ont fait comme Mourad, la frénésie du dernier jour a redonné des...

1er Novembre 1954, 63 ans déjà : La lutte d’un peuple
TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

Ce fut en présence du secrétaire général de la Wilaya de Tipasa, du directeur de la pêche, des officiers responsables des gardes-côtes, l’EGP, la...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.