Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Mercredi 29 novembre 10:54

DAMOUS (TIPASA) : Démantèlement d’un réseau de faussaires

DAMOUS (TIPASA) : Démantèlement d’un réseau de faussaires
La cellule de communication de la police de la wilaya de Tipasa a rendu public récemment un communiqué faisant état du démantèlement dans la ville de Damous, sise à l’ouest de la wilaya de Tipasa, d’une bande de faussaires spécialisés dans la contrefaçon de billets de banque.
Selon le communiqué de la police, «c’est dans le cadre de la lutte contre le trafic sous toutes ses formes, notamment la contrefaçon de billets de banque, et après la réception d’informations indiquant l’existence d’une bande de délinquants qui s’adonnait à la contrefaçon de billets de banque qu’il a été procédé à l’identification de plusieurs personnes suspectes qui circulaient à bord d’un véhicule de tourisme au niveau du marché quotidien de la ville de Damous, située à
150 kilomètres de la capitale».
Il a été indiqué, par ailleurs, qu’une «souricière a été mise en place et des investigations opérées par une patrouille d’intervention de la police de Damous à l’encontre de plusieurs suspects qui s’adonnaient à un trafic de faux billets de banque au niveau des commerces de la ville, ce qui a permis de démanteler cette bande de faussaires qui s’adonnait à la contrefaçon de billets de banque en monnaie nationale».
Le cerveau de la bande, un dénommé S. M. âgé de 34, résidant à Alger, accompagné de son acolyte, le dénommé S. C. H. âgé de 26 ans, résidant à Alger, ont été interceptés, lors d’une souricière, au niveau du marché de Damous.
Les deux malfrats ont été arrêtés en possession de 35 000 dinars en coupures de 1 000 et
2 000 dinars en faux billets de banque. Ce fut donc en concertation et en coordination avec le procureur de la République près la cour de Cherchell qu’un mandat de perquisition a été délivré concernant ce trafic illégal de monnaie nationale. Au cours de la perquisition, il a été retrouvé dans la résidence algéroise de l’un des faussaires du matériel de reprographie et de la contrefaçon de billets de banque. Les suspects ont été appréhendés et présentés au procureur de la République près la cour de Cherchell et furent placés en détention provisoire à la prison de Sidi-Ghilès.
Houari Larbi

Commentaires