L'Expression
L'Expression
Mercredi 08 novembre 10:58

Egypte-politique : Al Sissi ne briguera pas un troisième mandat en 2022

Egypte-politique : Al Sissi ne briguera pas un troisième mandat en 2022
Le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi a affirmé, à quelques mois de la présidentielle de 2018, qu’il n’avait pas l’intention de briguer un troisième mandat en 2022, dans une interview diffusée lundi soir sur la chaîne américaine Cnbc. Le président égyptien, élu en 2014 avec 96,9% des voix, pour un mandat de quatre ans, devrait se présenter de nouveau à la prochaine présidentielle prévue en 2018. «Nous envisageons (de l’organiser) en mars ou avril prochains», a affirmé M. al Sissi lors de l’interview. Selon la Constitution, un président peut briguer un maximum de deux mandats de quatre ans. «Je suis pour conserver deux mandats de quatre ans», a affirmé M. al Sissi à la télévision américaine, avant d’assurer qu’il ne souhaite pas une modification de la Constitution. A ce jour, l’avocat militant des droits de l’homme, Khaled Ali, est le seul candidat à s’être déclaré face à M. al Sissi pour l’élection de 2018. Ce militant de gauche, âgé de 45 ans, est une figure populaire de la révolution de 2011 qui a provoqué la chute de l’ancien président Hosni Moubarak après 30 ans de règne.

Commentaires



Autres articles

La chute de Grenade de karim Younès: La nouvelle configuration du monde ?

La chute de Grenade de karim Younès: La nouvelle configuration du monde ?

La chute de Grenade ou la nouvelle géographie du monde est le nouvel ouvrage de Karim Younès, paru aux éditions Casbah dans la collection histoire.

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Le gaspillage devient un enjeu très important pour la sécurité alimentaire dans le monde. L’analyse des chiffres sur l’importante quantité de...

Tiaret: La cascade de Sidi Ouaddah fait sa toilette
Euro Ncap : 9 nouveaux résultats pour cette fin novembre