Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Mardi 05 décembre 13:50

Émigration clandestine Un réseau de passeurs démantelé à Aïn-Témouchent

Émigration clandestine Un réseau de passeurs démantelé à Aïn-Témouchent
Saisissant une information crédible faisant état d’une tentative prochaine d’émigration clandestine vers l’Europe, les éléments de la police judiciaire de la wilaya de Aïn-Témouchent viennent de mettre hors d’état de nuire un réseau de passeurs vers la rive nord de la mer Méditerranée.
Le principal suspect, un passeur notoire, originaire de la wilaya de Aïn-Témouchent, a fait l’objet d’une surveillance minutieuse durant plusieurs jours et est tombé dans les filets de la police. Ainsi, ce passeur organisait des virées à partir des plages du littoral témouchentois, précisément Sassel, en complicité avec d’autres passeurs résidant à l’est et au centre du pays au profit des jeunes moyennant des sommes de 10 millions de centimes chacun. Les éléments de la police judiciaire ont déclenché une enquête qui a abouti à l’arrestation du principal accusé, B. Y., âgé d’une trentaine d’années et sept autres candidats à l’émigration clandestine originaires de l’est et du centre du pays.
Selon la même source, les policiers ont réussi à arrêter les cinq autres membres du réseau dont un individu qui a vendu son embarcation semi-rigide qui servait pour les traversées illégales vers la rive ibérique pour le prix de 60 millions de centimes. Les policiers ont récupéré un montant de 57 millions qui étaient destinés à acheter les équipements nécessaires pour la traversée. Présentés devant le procureur près le tribunal de Aïn-Témouchent, les cinq présumés ont été placés en détention provisoire.
S. B.

Commentaires



Autres articles

Tiaret : M. Bedoui assiste à l’enterrement des deux policiers victimes

Tiaret : M. Bedoui assiste à l’enterrement des deux policiers victimes

Le Directeur général de la Sûreté nationale, le Général major Abdelghani Hamel et le Directeur général de la Protection civile, le Colonel Mustapha...

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Youcef-Damardji de Tiaret, et une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale.

1er Novembre 1954, 63 ans déjà : La lutte d’un peuple
Bejaia : inhumation des ossements de 57 chahids à Zentout
Annaba: 13 harragas arrêtés

Annaba: 13 harragas arrêtés

La cellule de communication de la Protection civile d’Annaba indique que 13 harragas, à bord d’une embarcation de fortune, ont été arrêtés, dans la...