Le Courrier
Le Courrier
Jeudi 30 novembre 10:25

Emploi : Placement de plus de 5 100 demandeurs depuis janvier à Souk Ahras

Emploi : Placement de plus de 5 100 demandeurs depuis janvier à Souk Ahras
Un total de 5.116 demandeurs d’emploi dans la wilaya de Souk-Ahras, a été placé dans des entreprises économiques, depuis début 2017, dans le cadre des dispositifs de l’agence de wilaya de l’emploi (AWEM), a indiqué mardi le directeur de cette agence, Abderrezak Mazouz. S’exprimant lors d’une journée ‘’portes ouvertes’’ sur les dispositifs d’emploi, organisée en faveur des médias, le même responsable a précisé que ces placements concernent 2.287 emplois dans le cadre du système dit ‘’classique’’ dont 1.448 pour le secteur public et 814 pour celui privé en plus de 25 autres relevant des entreprises étrangères. Ces placements (2.287) sont répartis sur plusieurs secteurs dont 551 postes créés par le secteur de l’industrie, construction et travaux publics (603), l’agriculture(550) générés par la société de génie- rural et les services (583), selon le même responsable. Pas moins de 2.829 autres demandeurs d’emploi ont également bénéficié de postes de travail durant la même période dont 273, créés au titre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP) et 269 autres dans le cadre des contrats de travail aidé(CTA),a -t-il ajouté. Ces résultats ont été obtenus à la faveur de l’ensemble des sorties et visites sur le terrain à destination des entreprises économiques, à savoir l’organisation de 545 visites dans 3.000 établissements, a-t-il fait remarquer.
Ces visites, selon la même source, ont permis l’enregistrement de 1.852 postes d’emploi au titre du système classique, 83 offres du DAIP et 41 autres dans le cadre des CTA. Le directeur de l’antenne locale de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) Hachemi Ben Achour, a affirmé de son côté que depuis début janvier 2017, 55 microentreprises contribuant à la création de 128 postes de travail permanents ont été recensés à l’échelle locale, notant que 50 % de ce nombre global d’entreprises ont été créées par des diplômés des instituts et centres de la formation professionnelle, 23 % par des diplômés universitaires et le reste par des jeunes sans qualification.
L’antenne locale de la Caisse nationale d’assurance chômage (CNAC) a participé également à la relance du secteur de l’agriculture durant ces deux dernières années où 40 % des projets financés, ont été créés par ce secteur, toutes activités confondues à l’instar de la filière laitière, celle ovine et céréalière, a fait remarquer dans ce même contexte le directeur local de cette caisse. Initiée par divers dispositifs d’aide à l’emploi en l’occurrence l’ANEM, la CNAC et l’ANSEJ.
Les différentes mesures, procédures et programmes mis en place pour l’accompagnement des demandeurs d’emploi pour la création des micro-entreprises et le placement dans des entreprises économiques ont été mis en exergue à cette occasion.

Commentaires



Autres articles

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Au titre des dégâts on déplore la perte de 450 hectares de pins maritimes et de chêne-liège qui ont été anéantis par les flammes en l’espace de 48...

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs

BISKRA : L’armée saisit deux quintaux d’explosifs

Poursuivant sa lutte contre le terrorisme, l’ANP continue d’enregistrer des résultats conséquents contre ses résidus. Le renseignement qui joue un...

Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

39 000 m2 de foncier industriel récupérés La Direction des mines et de l’industrie de Sidi-Bel-Abbès a, lors d’une opération d’assainissement des...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.