Le Courrier
Le Courrier
Mercredi 29 novembre 12:51

Fabrication du savon artisanal : Formation au profit de 20 personnes à Tizi Ouzou

Fabrication du savon artisanal : Formation au profit de 20 personnes à Tizi Ouzou
Cette formation a aussi pour but d’encourager l’émergence de petites entreprises familiales de fabrication de savon traditionnel. Elle a été par ailleurs une occasion pour les participants de découvrir ou de redécouvrir un métier traditionnel jadis très répandu en Kabylie, qui permettait aux femmes de produire du savon à partir des huiles déclassées, afin de réduire les dépenses sur le budget familial, a indiqué Mme Hini.

Commentaires



Autres articles

Tiaret : M. Bedoui assiste à l’enterrement des deux policiers victimes

Tiaret : M. Bedoui assiste à l’enterrement des deux policiers victimes

Le Directeur général de la Sûreté nationale, le Général major Abdelghani Hamel et le Directeur général de la Protection civile, le Colonel Mustapha...

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Youcef-Damardji de Tiaret, et une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale.

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

La rencontre a réuni les responsables de l’UE en Algérie, les représentants de certains ministères comme celui des Affaires étrangères (MAE) et...

Guelma: 42 victimes des incendies de forêt recensées

Guelma: 42 victimes des incendies de forêt recensées

Les services de la Conservation des forêts de la wilaya de Guelma, viennent d’annoncer le recensement de 42 victimes des incendies de forêt durant...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.