Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Vendredi 30 janvier 22:54

Irak: Les forces irakiennes continuent leur progression à Mossoul, appellent les civils à fuir les combats

Irak: Les forces irakiennes continuent leur progression à Mossoul, appellent les civils à fuir les combats
Les forces irakiennes continuaient hier leur progression dans l’ouest de Mossoul, Irak, appelant les civils à fuir les combats dans les quartiers aux mains de l’organisation terroriste Daesh.
«Nos troupes continuent de progresser (…) et sont entrées dans les quartiers d’al-Saha al-Oula, d’al-Zinjili et d’al-Shifaa, ainsi que dans l’Hôpital républicain», a annoncé le porte-parole du Commandement conjoint des opérations (JOC) Yahya Rassoul.
Daesh utilise «des véhicules piégés, des snipers et des kamikazes» contre les forces irakiennes, a-t-il affirmé à l’AFP.
Les quartiers mentionnés par M. Rassoul sont situés au nord de la vieille ville de Mossoul — en grande partie prise par Daesh — et font l’objet d’une offensive annoncée samedi.
Appuyées par une coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les forces irakiennes mènent depuis mi-octobre une vaste offensive pour reconquérir Mossoul, prise par les terroristes en juin 2014. Après s’être emparées fin janvier de la partie orientale de la ville, elles se sont lancées le 19 février à l’assaut de la partie ouest. Pour la deuxième fois en une semaine, l’aviation irakienne a largué des tracts à l’adresse des habitants, les exhortant de fuir les zones de combat. Dans la nuit, les avions ont largué «des milliers de tracts sur la vieille ville, sur al-Saha, al-Zinjili et al-Shifaa», a également affirmé le JOC hier. L’ONG Save The Children a exprimé sa «profonde inquiétude», disant craindre que «les appels à quitter Mossoul-Ouest n’exposent les civils, notamment les enfants, au danger d’être pris entre deux feux». M. Rassoul a justifié cet appel aux civils par la forte densité de population à Mossoul-Ouest, notamment dans les «zones anciennes», en référence à la vieille ville.
La reprise de cette zone, un entrelacs de ruelles étroites où résideraient encore des centaines de milliers de civils, s’avère particulièrement ardue. L’accès à «la vieille ville est entièrement bloqué par le sud depuis un certain temps et nos troupes sont maintenant présentes au nord et à l’ouest», a précisé le porte-parole du JOC. La partie orientale de la zone est, elle, bordée par le fleuve Tigre qui divise Mossoul en deux. La bataille de Mossoul a déplacé des centaines de milliers d’habitants et provoqué la mort de très nombreux civils.

Commentaires



Autres articles

Tiaret: La cascade de Sidi Ouaddah fait sa toilette
Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Au titre des dégâts on déplore la perte de 450 hectares de pins maritimes et de chêne-liège qui ont été anéantis par les flammes en l’espace de 48...

Oran : 5 ans de réclusion pour séquestration et abus sexuel sur mineure

Oran : 5 ans de réclusion pour séquestration et abus sexuel sur mineure

Il ajoutera qu’à aucun moment, il n’a abusé de la jeune fille. Le président de l’audience le confrontera alors à la plainte de la jeune fille et au...