El Moudjahid
El Moudjahid
Mercredi 07 janvier 22:54

Le chiffre du jour : 4.000 millions DA

Le chiffre du jour : 4.000 millions DA
Une enveloppe financière de 4.000 millions DA a été consacrée pour le développement du réseau d’électricité dans la wilaya de Bouira, ,durant la période allant de 2013 à 2016, selon les chiffres fournis dimanche par la Société de distribution du centre (SDC). «Un montant de 4.000 millions DA a été alloué pour le financement des opérations de développement du réseau électrique entre 2013 et 2016», a expliqué le directeur de la SDC, Khaled Nacer, lors d’une rencontre avec les gros clients de l’entreprise organisée à la bibliothèque principale de la ville.

Commentaires



Autres articles

Le nombre d’usagers de Twitter stagne; l’action chute

Le nombre d’usagers de Twitter stagne; l’action chute

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 8 cents par action. Le chiffre d’affaires a reculé de 4,7% à 573,9 millions de dollars, sa...

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Le gaspillage devient un enjeu très important pour la sécurité alimentaire dans le monde. L’analyse des chiffres sur l’importante quantité de...

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

“Pensez à aider les personnes dépendantes en leur proposant régulièrement des boissons”, est-t-il souligné, appelant les citoyens à signaler le...

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Tiaret: Noyade au barrage de Benkhedda

Son corps a été déposé à la morgue de l’hôpital Youcef-Damardji de Tiaret, et une enquête a été ouverte par la Gendarmerie nationale.

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.