L'Expression
L'Expression
Samedi 31 janvier 14:57

Médéa: Il égorge sa soeur et sa mère puis se donne la mort

Médéa: Il égorge sa soeur et sa mère puis se donne la mort
Un jeune homme âgé de 28 ans a égorgé sa mère et sa soeur en utilisant un couteau de boucher, et ce, après les avoir poignardées à plusieurs reprises. Selon les témoignages de ses voisins, ce jeune portant les initiales B.B, travaillait dans une salle de sport, tout en faisant de petits boulots lui permettant de gagner sa vie. Selon l’un des voisins, c’était un jeune homme responsable. Son père avait quitté le foyer familial, il était donc de fait devenu le soutien de cette famille dont il subvenait aux besoins et prenait surtout en charge sa mère malade âgée de 54 ans.
Il s’occupait aussi d’accompagner chaque matin à l’arrêt de bus sa soeur aînée qui étudie à Bouira. Mohamed qui était l’un de ses amis, a affirmé que B.B n’a jamais transgressé aucune loi et qu’il n’aurait pas été capable de tuer une mouche. Cependant, l’auteur de ce terrible crime, souffrait de graves troubles psychologiques selon le témoignage de son oncle, et qui se sont aggravés ces derniers jours. Il a même tenté de se suicider.
Ce dernier se serait jeté samedi matin du toit de la maison, mais il n’a pas été blessé. Sa mère aurait appelé l’oncle deux jours avant que le drame ne se produise pour lui faire part de ses inquiétudes concernant le comportement de son fils. C’est alors que celui-ci a ramené un «raki» à la maison qui leur a dit que le jeune homme était habité par un «djin».
D’après des témoignages, le jeune serait rentré samedi soir vers les coups de huit heures, et a commencé par poignarder sa mère, avant de s’en prendre à sa soeur qui s’est empressée d’appeler la police et son oncle. Malheureusement, quand les ser-
vices de police sont arrivés sur les lieux, il était déjà trop tard pour la soeur et la mère mais ceux-ci ont réussi à interpeller le jeune homme dans sa folie meurtrière qui essayait de poignarder son oncle qui était sur place avec le «raki».

Commentaires



Autres articles

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Rue Cavaignac (Oran) : Les habitants lancent un cri de détresse

Le gaspillage devient un enjeu très important pour la sécurité alimentaire dans le monde. L’analyse des chiffres sur l’importante quantité de...

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Dans le même registre, Mme Messaoudene a révélé que pas moins de 1 280 enfants ont été retrouvés sur la voie publique, dont 443 enfants sont âgés...

Le Qatar dit regretter que ses voisins refusent le dialogue
Euro Ncap : 9 nouveaux résultats pour cette fin novembre