Le Courrier
Le Courrier
Dimanche 03 décembre 10:37

Oran : La sécurité hydrique est assurée sur le moyen et le long termes

Oran : La sécurité hydrique est assurée sur le moyen et le long termes
Intervenant au conseil de l’exécutif de wilaya tenu mercredi, Djelloul Tarchoune a présenté la situation du secteur des ressources en eau, assurant qu’Oran est à l’abri du besoin en matière d’eau potable pour le moyen et même le long terme. Actuellement alimenté à hauteur de 99% en eau de mer dessalée, la wilaya d’Oran enregistre une production journalière de 450.000 mètres cubes d’eau, soit 385.000 m3/j pour les besoins en eau potable et 65.000 m3/j pour les besoins industriels, a indiqué le même responsable. Les capacités de stockage s’élèvent, quant à elles, à plus de 716 000 m3. Un volume permettant d’assurer une autonomie assez importante et couvrir les besoins actuels, et même futurs avec la croissance de population, a noté M. Tarchoune, ajoutant que la couverture de besoins supplémentaires passera évidemment par l’augmentation de la production. La wilaya d’Oran s’approvisionnait jusqu’à 2004 par les ressources locales et régionales avec un volume mobilisé de 123 000 m3/j dont 95.000 m3/j provenant des barrages des wilayas limitrophes, 8.000 m3/j pompées des eaux souterraines et 20 000 m3/j d’eau saumâtre soutirée à partir de la source de Bredéah, a-t-il rappelé, soulignant que la vision stratégique du secteur en matière de renforcement et de mobilisation de la ressource et la révision du programme de répartition ont intégré les eaux non conventionnelles provenant des SDEM notamment, dans la balance hydrique. Cette nouvelle vision a été concrétisée par la réalisation de plusieurs stations de dessalement de l’eau de mer, à savoir la SDEM Kahrama avec une capacité de 90.000 m3/j, les SDEM Monoblocs de Bousfer et Les Dunes avec une capacité installée de 10.000 m3/j, la SDEM de Mostaganem avec une capacité de 200 000 m3/j, la SDEM de Chatt El Hillal (wilaya d’Ain Temouchent) avec une capacité installée de 200 000 m3/j et enfin la méga station de dessalement d’El Mactaâ avec une capacité de 500 000 m3/j.
Le taux actuel d’exploitation des ressources conventionnelles ne dépasse pas le 1%, a noté M. Tarchoune ajoutant que cette démarche vise à laisser ces ressources se régénérer.
Le conseil de wilaya a été, par ailleurs, saisi l’occasion pour la présentation d’une étude sur l’aménagement urbain du périmètre immédiat et les abords des sites dédiés aux Jeux méditerranéens 2021, qui fera prochainement l’objet de discussions au niveau de la wilaya.

Commentaires



Autres articles

Le respect des droits de l’Homme “doit être au coeur de toute réponse au terrorisme” (ONU)

Le respect des droits de l’Homme “doit être au coeur de toute réponse au terrorisme” (ONU)

Co-organisé par l’Algérie avec la Commission de l’Union africaine (UA), ce Forum de Haut niveau entre dans le cadre du mandat confié au Président...

Il clôture les célébrations de ses 50ans de carrière : Aït Menguellet en apothéose à l’Opéra

Il clôture les célébrations de ses 50ans de carrière : Aït Menguellet en apothéose à l’Opéra

Devant un public, son public, Lounis Aït Menguellet ne déçoit jamais. Deux heures durant, il a régalé hier, ses fans venus très nombreux assister à...

Trump livrera «SON» projet de paix israélo-palestinien en janvier : 2018 Un tireur de ficelles nommé Netanyahu

Trump livrera «SON» projet de paix israélo-palestinien en janvier : 2018 Un tireur de ficelles nommé Netanyahu

A peine a-t-il mis le feu aux poudres sur la question du transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, que le président américain Donald Trump...

Le rôle social et humanitaire des écoles coraniques thème d’un atelier régional des imams du Sahel

Le rôle social et humanitaire des écoles coraniques thème d’un atelier régional des imams du Sahel

Après avoir exposé les problèmes et obstacles auxquels font face les systèmes éducatifs dans ces pays, les intervenants ont présenté leurs...