Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Mardi 10 octobre 14:02

Ouverture du 8e salon international de la construction et de la gestion urbaine Une plateforme de rencontres entre l’offre et la demande à Oran

Ouverture du 8e salon international de la construction et de la gestion urbaine Une plateforme de rencontres entre l’offre et la demande à Oran
Se voulant un rendez-vous incontournable des professionnels du secteur du BTPH, depuis hier, la 8e édition du Salon international de la construction et de la gestion urbaine s’est ouverte au niveau du Centre des conventions d’Oran, et ce, jusqu’au 12 octobre 2017. Même si de l’avis des habitués, la participation de cette année semble réduite, cela n’a pas empêché la présence de près d’une cinquantaine de sociétés.
Amel Bentolba – Oran (Le Soir) – Les secteurs des gros œuvres, la menuiserie, le revêtement de sols urbains, l’éclairage public… sont représentés et visent à attirer de potentiels partenariats, parmi les entreprises et institutions publiques, ainsi que les prestataires de services, des entreprises du bâtiment et des travaux publics, des architectes… Le but étant de créer des plateformes de rencontres entre l’offre et la demande.
Parmi les participants à ce salon, la Sarl algéro-turque TRICI Sud, spécialisée dans la construction métallique ainsi que la transformation des aciers fins et spéciaux (afs) et les matériaux de construction (fabrication).
Un partenariat conclu depuis près de trois ans à travers une unité implantée à Baba Ali à Alger spécialisée dans la fabrication des panneaux, ainsi qu’une autre unité au niveau d’El Oued qui se charge de la confection des rouleaux et des étriers.
S’agissant de la matière première, M. Roumila Sofiane, chef de production au niveau de Baba Ali, nous dira que cela se fait par le biais de la société Tosyali, un approvisionnement sous forme de bobines, qui passent par plusieurs étapes à savoir tréfileuse, coupeuse, soudeuse, jusqu’à obtenir un produit fini. Avec une capacité de production de 180 tonnes/jour, avec un rythme de travail 3/8 «l’usine ne s’arrête jamais sauf en cas de panne», assure-t-il.
La Sarl travaille essentiellement avec les Turcs, nous dira notre interlocuteur, cela n’empêche pas des commandes passées par des entreprises publiques et privées locales. D’où, d’ailleurs, cette première participation à ce salon afin d’agrandir et d’élargir les partenariats avec des sociétés algériennes.
Durant ce salon, il n’y a pas que le fer qui évoque la construction, mais un tout autre matériau noble qu’est le bois. Ainsi le groupe Génie rural Aurès, était présent par le biais de sa direction filière bois Khenchela. Cette filière est spécialisée dans la construction du préfabriqué et la transformation du bois, et son exploitation. Une entreprise publique qui active depuis près d’une quarantaine d’années et qui compte près d’une vingtaine de wilayas parmi ses clients entre sociétés publiques et privées. L’ambition de cette société, à travers cette participation au salon du BTPH, est celle d’élargir ses activités au niveau de l’Ouest où elle n’est pas vraiment présente.
A signaler tout de même, nous dira Hafiane Sofiane, chef d’unité menuiserie à Khenchela, que «prochainement, nous allons lancer la construction d’un camp de jeunes, suite à un accord avec la Direction de la jeuness

Commentaires



Autres articles

Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

2. ou prétendre que ” globalement, la permanence a été respectée “, au grand dam des consommateurs qui ont eu à le vérifier à leurs dépens ?

Université de Bouira: Des intégristes interrompent une pièce de théâtre

Université de Bouira: Des intégristes interrompent une pièce de théâtre

Les comédiennes auraient utilisé dans ce spectacle un mandole, un instrument qui d’après les croyances de ces intégristes est banni par l’islam et...

Le Qatar dit regretter que ses voisins refusent le dialogue
Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

L’imam de la mosquée El-Fourkane de Boudoukha, une localité relevant de la commune d’Aïn-Kechra à 80 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya...

Bejaia : inhumation des ossements de 57 chahids à Zentout