Le Quotidien d'Oran
Le Quotidien d'Oran
Samedi 19 août 06:56

Présidentielle 2019: Ould Abbès tacle de nouveau Ouyahia

Présidentielle 2019: Ould Abbès tacle de nouveau Ouyahia




De
nouveau, le SG du FLN, Djamel Ould Abbès, tacle Ahmed Ouyahia,
nouveau Premier ministre et SG du RND.

Devant
les membres du Bureau politique et des mouhafedhs
jeudi, Ould Abbès a lancé :
‘'Celui qui a des ambitions pour la présidence, la route est ouverte pour
2019''. Visant Ahmed Ouyahia sans le désigner
ouvertement, il a immédiatement ajouté que ‘'le prochain président ne peut être
qu'issu du FLN''. Plus directement, sur une question portant sur l'ambition d'Ouyahia de briguer la présidence, Ould
Abbès a répondu : ‘'Bonne chance à chacun. Mais nous,
nous allons présenter un candidat et on va travailler pour qu'il remporte cette
élection''. Fin juillet dernier, le SG du FLN avait, dans un entretien à la
chaîne El-Bilad TV, rappelé son soutien au président
Bouteflika, affirmant que son parti soutiendrait sans hésitation la candidature
de Bouteflika en 2019 si celui-ci acceptait de se présenter. Et, sur cette
échéance politique, il s'est dit opposé ‘'à ceux qui nourrissent des
ambitions'' pour la présidentielle parmi le cercle des soutiens du chef de
l'Etat, s'attaquant à ‘'ceux qui ont mordu la main qui leur a été tendue par le
président''. Dans un précédent entretien publié le 15 mai dernier par El Khabar, Ould Abbès
avait également directement visé Ouyahia, critiquant
ses ‘'ambitions présidentielles''. ‘'Oui, je crois qu'Ahmed Ouyahia
veut devenir président et ce n'est pas un défaut'', estime-t-il, avant de
rappeler qu'''il existe un détail important à ce sujet. L'Algérie est présidée
par Abdelaziz Bouteflika, et du moment que ce dernier est le président, celui
qui désire devenir président doit freiner ses ambitions et se taire jusqu'à ce
que l'opportunité se présente devant lui''. Il ajoutera que ‘'celui qui veut la
présidence doit attendre. L'ambition n'est pas un défaut, mais la convoitise
est une mauvaise chose. Du moment que Bouteflika est président, aucune personne
ne doit convoiter le pouvoir'', préconise le SG du FLN, qui avait interdit à
ses militants de parler des élections de 2019. Par ailleurs, il a souligné
devant le BP du parti jeudi, sur la nomination d'Ahmed Ouyahia
au poste de Premier ministre, qu'»Ouyahia est un
homme d'Etat». ‘'Il va prendre toutes ses responsabilités», a-t-il ajouté. En
outre, Ould Abbès a
souligné que ‘'le FLN n'a aucune réserve sur la nouvelle composante
gouvernementale, et Ouyahia n'est pas redevable d'un
programme de gouvernement qu'il doit soumettre de nouveau au Parlement''. ‘'Car
le président a approuvé le programme du précédent gouvernement Tebboune et ce remaniement n'a concerné que trois
ministères seulement, et cela n'a aucune incidence''.

Commentaires



Autres articles

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

La rencontre a réuni les responsables de l’UE en Algérie, les représentants de certains ministères comme celui des Affaires étrangères (MAE) et...

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

Expulsé de son logement : Un imam se réfugie dans la mosquée

L’imam de la mosquée El-Fourkane de Boudoukha, une localité relevant de la commune d’Aïn-Kechra à 80 kilomètres à l’ouest du chef-lieu de la wilaya...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.