Le Soir d'Algérie
Le Soir d'Algérie
Lundi 09 octobre 16:05

TRO : Lancement du forum «Oran Culture»

TRO : Lancement du forum «Oran Culture»
Le théâtre régional d’Oran Abdelkader-Alloula (TRO) s’ouvre aux écrivains et hommes de lettres en lançant, dès le mois de novembre, son forum, qui portera le nom de la ville : «Oran Culture».
Ainsi, chaque mois, l’espace du 4e art accueillera une femme ou un homme de culture qui présentera son œuvre, suivi de débats et de ventes-dédicaces.
Abordant la question avec l’initiateur de ce forum, en l’occurrence le directeur du TRO, M. Mourad Senouci, ce dernier dira qu’au lancement de cette idée de forum, il était question d’organiser une rencontre chaque mois. Seulement, depuis, les demandes affluent sur le TRO. «Pour information, nous n’avons pas encore commencé et avons déjà l’accord de plusieurs auteurs, à l’exemple d’Amin Zaoui, Waciny Laredj, Sayeh… Il s’agira d’accueillir les poids lourds de la littérature algérienne qui viendront à Oran. Certaines fois, il s’agira de première ; dès la sortie d’un livre, il sera présenté lors de ce forum.»
Le Sila sera également une opportunité pour l’équipe qui encadre ce forum d’entamer des contacts et des accords de participation à «Oran Culture». L’écrivaine Leila Aslaoui sera la première invitée de ce forum et viendra le 25 novembre 2017 présenter pour la première fois à Oran son roman Sans voile, sans remords.
La rencontre sera suivie le même jour par la représentation théâtrale Bahidja adaptée du même roman et mise en scène par Ziani Chérif Ayad.
Amel Bentolba

Commentaires



Autres articles

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

La Protection civile rappelle aux citoyens les mesures préventives face à la canicule

“Pensez à aider les personnes dépendantes en leur proposant régulièrement des boissons”, est-t-il souligné, appelant les citoyens à signaler le...

Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

Permanence de l’Aïd : le gouvernement va-t-il sévir en cas de manquement ?

2. ou prétendre que ” globalement, la permanence a été respectée “, au grand dam des consommateurs qui ont eu à le vérifier à leurs dépens ?