Liberté
Liberté
Lundi 04 décembre 18:21

Un évaluateur de grade interligues a supervisé un trio international

Un évaluateur de grade interligues a supervisé un trio international
L’ancien président de la défunte commission centrale d’arbitrage, Rachid Medjiba, avait du mal à croire, lors du derby algérois (MCA-USMA), joué mardi dernier au stade du 5-Juillet, que la Commission fédérale d’arbitrage (CFA) a réellement un évaluateur, de grade d’interligues à peine pour superviser le rendement d’un arbitrage composé exclusivement de referees internationaux, soit Lotfi Bekouassa et ses deux juges assistants, Brahim El-Hamlaoui et Nabil Bounoua. L’homme estime que cette désignation impromptue dévalorise complètement la fonction d’évaluateur. Les rapports de matchs, souvent faits sur mesure, ne sont plus vraiment pris en compte. Ils sont mis dans les tiroirs sans être lus. Pourtant la FAF dépense un budget important au chapitre des indemnités des évaluateurs.
Il est même dit que des arbitres, ex-internationaux, sont écartés de cette fonction pour des raisons mystérieuses.

Commentaires



Autres articles

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Au titre des dégâts on déplore la perte de 450 hectares de pins maritimes et de chêne-liège qui ont été anéantis par les flammes en l’espace de 48...

Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

39 000 m2 de foncier industriel récupérés La Direction des mines et de l’industrie de Sidi-Bel-Abbès a, lors d’une opération d’assainissement des...

TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

Ce fut en présence du secrétaire général de la Wilaya de Tipasa, du directeur de la pêche, des officiers responsables des gardes-côtes, l’EGP, la...

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

«Les troupes chinoises continueront à être stationnées et à patrouiller sur le plateau du Doklam. Elles y poursuivront l’affirmation de notre...