L'Expression
L'Expression
Samedi 31 janvier 11:56

Université de Bouira: Des intégristes interrompent une pièce de théâtre

Université de Bouira: Des intégristes interrompent une pièce de théâtre
Les comédiennes auraient utilisé dans ce spectacle un mandole, un instrument qui d’après les croyances de ces intégristes est banni par l’islam et que l’usage d’un instrument de musique est interdit par la religion. D’après ce qu’a rapporté le quotidien Liberté, «ces filles ont pris la décision de couper le courant électrique pour empêcher le déroulement du spectacle». Un acte qu’a tout de suite dénoncé le responsable de la coopérative théâtrale Machahu d’Iferhounène (Tizi Ouzou), Haouche Abderrahmane qui a indiqué que «des étudiantes intégristes ont perturbé l’entame de la représentation théâtrale, puis l’on carrément arrêtée de force au beau milieu d’une scène», pour dénoncer le fait qu’une comédienne ne porte pas de voile et que le mandole est haram. Pour Haouche, cet incident inquiétant augure un retour de l’intégrisme des années 1990 ayant mis le pays à feu et à sang. Il a par ailleurs incité «les artistes et les intellectuels à se mobiliser contre cette menace» qui resurgit, de l’intérieur des cités universitaires et qui est loin d’étre un fait anodin.

Commentaires



Autres articles

Blida : Un trentenaire retrouvé pendu dans son domicile

Blida : Un trentenaire retrouvé pendu dans son domicile

Un homme âgé de 35 ans, commerçant de son état, a été retrouvé hier matin pendu avec un foulard dans son domicile familial situé à la rue des...

Le Qatar dit regretter que ses voisins refusent le dialogue
Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

Sidi-Bel-Abbès: 50 kg de kif et 2 véhicules saisis à l’entrée de Ras-El-Ma

39 000 m2 de foncier industriel récupérés La Direction des mines et de l’industrie de Sidi-Bel-Abbès a, lors d’une opération d’assainissement des...

Bejaia : inhumation des ossements de 57 chahids à Zentout