Le Quotidien d'Oran
Le Quotidien d'Oran
Jeudi 09 novembre 06:26

Vente de viande provenant de l'abattage clandestin: Une trentaine d'étals informels démantelés à Es-Senia et Ain El Beida

Vente de viande provenant de l'abattage clandestin: Une trentaine d'étals informels démantelés à Es-Senia et Ain El Beida




Les
services de la commune d'Es Senia, entament depuis
plus d'un mois, des opération régulières de lutte
contre les étals informels proposant de la viande provenant de l'abattage
clandestin. Selon des sources proches du service d'hygiène de l'APC, ces
opération ont permis le démantèlement de plus d'une trentaine d'étals, aux
marchés d'Es Senia et de Ain El Beida et des mises en
demeure adressées aux revendeurs. Les services d'hygiène de la commune avaient
lancé une première opération, durant l'été, qui avait permis de démanteler une
dizaine d'étals. La marchandise prohibée était commercialisée sur des tréteaux
de fortune, installés au sein du marché des fruits et légumes de la commune
d'Es Senia et de la localité de Ain
El Beida. Nos interlocuteurs signalent que les brigades mixtes, composées
d'agents de police et du Bureau d'hygiène de l'APC, poursuivent leur opération
de contrôle pour faire respecter les règles élémentaires en vigueur en matière
d'activités commerciale. Il faut signaler que les bouchers installés dans les
marchés de Ain El Beida et Es Senia, ont, è maintes
reprises, dénoncé la concurrence déloyale des revendeurs de viande provenant de
l'abattage clandestin, proposés a des prix défiant
toute concurrence. Les bouchers avaient, aussi, dénoncé «l'impunité » dont
bénéficient les revendeurs des viandes provenant de l'abattage clandestin. «
Nous exerçons notre activité dans la pure transparence, en respectant, à la
lettre les conditions d'hygiène conformément à la réglementation en vigueur. Ce
n'est pas le cas de cette nuée de revendeurs qui étalent leur marchandise
prohibée sur des tréteaux de fortune et ce, en violation de toutes les règles
édictées par le code du commerce», avait déclaré un des bouchers. Signalons,
qu'en dépit des opérations, ayant ciblé les étals informels versés dans la
vente de la viande bovine et la volaille, provenant de l'abattage clandestin,
qui sont menées, régulièrement, cette activité illicite continue toujours à
être pratiquée par les contrevenants. Outre Es-Senia , il importe de
signaler que pas moins de 10 boucheries ont été fermées au douar Boudjemâa, relevant de la commune de Hassi
Bounif à l'est d'Oran, pour commercialisation de
viandes issues d'abattage clandestin.

Commentaires



Autres articles

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Dans le même registre, Mme Messaoudene a révélé que pas moins de 1 280 enfants ont été retrouvés sur la voie publique, dont 443 enfants sont âgés...

Beckham a dit non au Barça pour aller à Madrid

Beckham a dit non au Barça pour aller à Madrid

Mais l’ailier anglais a préféré opter pour le Real Madrid : “C’est à ce moment que j’ai parlé à mon agent et dit ‘si je pars, je vais à Madrid’....

1er Novembre 1954, 63 ans déjà : La lutte d’un peuple
Hauts-plaeaux : Sale temps pour les éleveurs !

Hauts-plaeaux : Sale temps pour les éleveurs !

Les conditions climatiques causent, en ce moment, un véritable parcours du combattant aux éleveurs. Frappés par une sécheresse extrême, ils ne...