Le Quotidien d'Oran
Le Quotidien d'Oran
Jeudi 07 décembre 06:26

Visite guidée au profit de 17 étudiants universitaires: Plus de 11 000 affaires traitées par le laboratoire régional de la police scientifique

Visite guidée au profit de 17 étudiants universitaires: Plus de 11 000 affaires traitées par le laboratoire régional de la police scientifique
Plus
de 11 000 demandes pour analyses et expertises ont été effectuées depuis le
début de l'année par le laboratoire régional de la police scientifique d'Oran,
a-t-on appris auprès du divisionnaire Benabdeslem
Mustapha, premier responsable de cette infrastructure dont la mission est
d'assister le travail des enquêteurs dans l'élucidation des différentes
affaires et de consolider la preuve pénale.

Le
laboratoire compte 9 départements ou services dont la balistique
criminalistique, la biologie légale (empreintes génétiques), la chimie des
drogues, la chimie légale, la microbiologie légale, le
services des incendies et des explosions de la criminologie (analyses
d'indices), la cybercriminalité, les documents, écritures et fausses monnaie,
la toxicologie légale. Par ailleurs, deux autres nouveaux départements seront
créés et viendront renforcer la mission de la police scientifique, une fois le
nouveau siège du laboratoire scientifique réceptionné, apprend-on. Il s'agit,
de la phono-criminalistique pour l'analyse des voix et celui de la chimie des
traces consacré au résidu de tirs entre autres. Le personnel chargé de piloter
ces deux services a été déjà formé, indique-t-on. Dans ce registre et pour
mieux consolider la convention de rapprochement signée entre la direction
générale de la sûreté nationale DGSN et le ministère de l'enseignement
supérieur, une visite guidée au profit de 17 étudiants en licence, Master et
doctorat de l'université Ahmed Benbella 1 a été organisée
avant-hier, par la cellule de la communication de la sûreté d'Oran. Une
occasion pour s'enquérir du fonctionnement et des missions des divers services
que compte le laboratoire.

En
effet et selon le responsable, chaque département est piloté par une équipe
d'experts spécialisée dans le domaine en question. Pour être au diapason du
progrès et de la technologie, la direction générale de la sûreté nationale a
opté pour le perfectionnement et la formation de ces équipes grâce à des stages
cycliques, un apport considérable pour améliorer davantage les enquêtes et
parvenir à des résultats concluants, précise-t-on. Plusieurs explications ont
été apportées aux étudiants et à la presse notamment sur les expertises qui
comportent l'analyse et l'examen d'empreintes digitales et génétiques, le
groupage sanguin, de documents, monnaies, produits chimiques, taux d'alcool et
de drogue dans le sang, entre autres. A titre d'exemple, plus de 7 800 analyses
pour alcoolémie ont été effectuées au courant de cette année. Idem pour
l'expertise de la fausse monnaie avec plus de 700 affaires. Pour ce qui est des
affaires des stupéfiants, le laboratoire a enregistré plus de 1200 analyses
entre drogue douce, drogue dure (cocaine) et
psychotropes.

Commentaires



Autres articles

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Enfants mineurs: La DGSN tire la sonnette d’alarme: Plus de 5 000 impliqués dans des délits et des crimes

Dans le même registre, Mme Messaoudene a révélé que pas moins de 1 280 enfants ont été retrouvés sur la voie publique, dont 443 enfants sont âgés...

Mondial de handball U21 (Mondial-2017) : l’édition d’Alger prend fin

Mondial de handball U21 (Mondial-2017) : l’édition d’Alger prend fin

La sélection algérienne conduite par l’entraîneur Rabah Gherbi s’est qualifiée au Tour principal avant de s’incliner en huitième de finale face  à...

5e édition du Salon de l’étudiant: Caravane dans trois grandes villes

5e édition du Salon de l’étudiant: Caravane dans trois grandes villes

La 5e édition du Salon de l’étudiant algérien se décline sous forme de caravane, qui sillonnera trois grandes villes (Alger, Béjaïa et Tlemcen) à...

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

«Les troupes chinoises continueront à être stationnées et à patrouiller sur le plateau du Doklam. Elles y poursuivront l’affirmation de notre...