Le Temps
Le Temps
Jeudi 29 janvier 16:58

L’institut français forme des musiciens: Six groupes algériens sélectionnés

L’institut français forme des musiciens: Six groupes algériens sélectionnés
Six groupes de musique algériens sont sélectionnés pour prendre part à la formation intitulée «La musique, de la production à la scène».
Ce concours est organisé par l’Institut français d’Alger, en collaboration avec l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel et FGO-Barbara, établissement culturel de la ville de Paris. La sélection fait suite à un appel à candidature lancé le 15 mai dernier. Cette formation qui se veut, selon ses initiateurs, comme un «dispositif d’accompagnement et de professionnalisation destiné aux groupes émergents de musiques actuelles», écrivent-t-ils dans un communiqué transmis à notre rédaction. Ceux-ci ajoutent que leur initiative permettra aux artistes sélectionnés «de développer leurs compétences et de progresser dans la conduite de leur projet musical par cette formation». La première session de cette formation aura lieu à partir du dimanche 2 juillet à Alger : The Pertur-batteurs Band de Béjaïa ; percussions, Dimastand de Béchar ; Reggae, Diwane, dub, fusion, NR2 d’Alger ; chanson à texte, Smokede Constantine ; jazz, funk, blues, Tissilawen de Djanet ; blues touareg, ainsi que Clé 13 de Jijel ; rock, fusion. Ces six groupes on été sélectionnés par un jury composé de Daniele Gambino, directrice adjointe et responsable de la programmation du FGO-Barbara, centre musical de la ville de Paris, Rachid Briki, chef du département musique et spectacles vivants de l’Agence algérienne pour le rayonnement culturel, Stéphanie Launay, attachée culturelle et audiovisuelle de l’ambassade de France en Algérie, Mehdi Mehennaoui, directeur à l’Office national des droits d’auteur (ONDA), Kenza Souffi-Bachir, responsable des arts de la scène de l’Institut français d’Alger ainsi qu’Abdelaziz El Ksouri, musicien et manager du groupe Djmawi Africa, directeur général du Sous-Sol. «Originaires de l’ensemble du territoire algérien, ces six groupes représentent des styles très variés de musiques actuelles et travailleront, donc, ensemble le temps de deux sessions de formation en juillet et en septembre, sous la supervision d’experts français et algériens, l’interprétation scénique, la technique vocale, la production, la stratégie de promotion et de diffusion», disent les organisateurs de cette formation. Les six groupes algériens finaliseront leur formation par un concert, qui sera animé le 8 septembre prochain à Alger. Au terme de cette soirée, un jury professionnel désignera un seul groupe, qui sera invité à se produire à Paris, en automne 2017, au centre FGO-Barbara, lors d’une soirée qui sera dédiée à la nouvelle scène musicale.

Commentaires



Autres articles

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Le massif de Collo dévasté par les flammes 450 ha de forêts détruits

Au titre des dégâts on déplore la perte de 450 hectares de pins maritimes et de chêne-liège qui ont été anéantis par les flammes en l’espace de 48...

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

Projets de l’UE en direction de la jeunesse algérienne: Intérêt pour l’éducation, la formation et l’emploi

La rencontre a réuni les responsables de l’UE en Algérie, les représentants de certains ministères comme celui des Affaires étrangères (MAE) et...

Oran : 5 ans de réclusion pour séquestration et abus sexuel sur mineure

Oran : 5 ans de réclusion pour séquestration et abus sexuel sur mineure

Il ajoutera qu’à aucun moment, il n’a abusé de la jeune fille. Le président de l’audience le confrontera alors à la plainte de la jeune fille et au...

Euro Ncap : 9 nouveaux résultats pour cette fin novembre
Irak: Les forces irakiennes continuent leur progression à Mossoul, appellent les civils à fuir les combats

Irak: Les forces irakiennes continuent leur progression à Mossoul, appellent les civils à fuir les combats

Les forces irakiennes continuaient hier leur progression dans l’ouest de Mossoul, Irak, appelant les civils à fuir les combats dans les quartiers...