Echourouk Online
Echourouk Online
Dimanche 18 janvier 14:37

Messahel:«La Diplomatie Algérienne est efficace»

Messahel:«La Diplomatie Algérienne est efficace»
Le ministre des Affaires Etrangères Abdelkader Messahel a affirmé que la diplomatie algérienne avait prouvé sa pertinence et son efficacité dans la gestion des crises graves au niveau régional et continental réitérant la position de l’Algérie de non-ingérence dans les affaires internes des Etats et en faveur d’un règlement pacifique des crises par le dialogue et la réconciliation nationale.

Commentaires



Autres articles

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Leurs prix jouent au yo-yo ces derniers jours: La bourse du mouton

Et finalement, j’ai eu raison…», raconte-t-il avec fierté. Cependant, beaucoup ont fait comme Mourad, la frénésie du dernier jour a redonné des...

TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

TIPASA: Journée de sensibilisation sur le repos biologique à Cherchell

Ce fut en présence du secrétaire général de la Wilaya de Tipasa, du directeur de la pêche, des officiers responsables des gardes-côtes, l’EGP, la...

Thaïlande: L’ex-Première ministre a déjoué la surveillance avant de fuir

Thaïlande: L’ex-Première ministre a déjoué la surveillance avant de fuir

Chalermchai Sitthisad a expliqué qu’il était peu probable que l’ex-Première ministre ait quitté la Thaïlande par avion estimant plus probable une...

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

Litige frontalier sino-indien: La Chine compte rester dans une zone disputée près de l’Inde

«Les troupes chinoises continueront à être stationnées et à patrouiller sur le plateau du Doklam. Elles y poursuivront l’affirmation de notre...

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Cérémonie de recueillement à la mémoire du président défunt Mohamed Boudiaf au cimetière d’El Alia

Le président Mohamed Boudiaf a été assassiné le 29 juin 1992 à la maison de la culture d’Annaba, alors qu’il prononçait un discours à la nation.